Les curiosités galactiques : la station de défense orbitale

Ne dîtes plus CDC, mais SDO !

Les Centres de Commandement, Cortex et Hubs sont remplacés par la Station de Défense Orbitale (SDO). Si le nom change, le concept reste similaire ; vous trouverez dans cet article des explications sur leur fonctionnement, agrémentées de quelques précisions historiques et physiques !

Les puits gravitationnels

Les puits gravitationnels ont été découverts par le célèbre technophysicien Kesley, dans le cadre de sa Théorie Universelle. Nous vous épargnons ici les longues formules méta-mathématiques qui décrivent ces singularités quantiques (et que vous avez certainement étudié au cours de votre cursus de Haut Citoyen du Dominat) ; retenez simplement qu’ils génèrent un formidable champ gravitationnel, capable de déformer localement l’espace-temps à l’aide de ponts quantiques.

Les puits gravitationnels sont identifiés sur la mini-carte par un symbole bouclier, visible même dans le brouillard de guerre. Chaque secteur n’en contient qu’un nombre limité, voire pas du tout.

Puits gravitationnel

La station de défense orbitale

Plusieurs millénaires d’études laborieuses et de tentatives infructueuses ont été nécessaires à la mise au point d’une structure capable de résister à la puissance des puits. Le résultat fut à la hauteur du défi : une gigantesque station spatiale autoportante, qui utilise et déforme à la fois le champ gravitationnel du puits.

Par de subtiles altérations du champ gravitationnel, la station est capable – à l’échelle d’un système stellaire ! – d’inverser les forces gravitationnelles qui s’exercent en un point. Le résultat est spectaculaire à proximité des planètes : au lieu d’être attiré par ces corps massifs, un vaisseau peut être littéralement éjecté dans la direction inverse, comme s’il butait sur un mur invisible ! Ainsi est né le bouclier planétaire : les intrus sont repoussés lorsqu’ils approchent de la planète, protégeant colons et constructions en orbite.

 

Pour construire une Station de défense orbitale, sélectionnez une flotte et cliquez sur la station dans les options de constructions. Notez que vous devez faire parti d’une alliance et disposer de 3 points de maintenance d’alliance libres. De plus, les stations ne peuvent être construites que dans les secteurs non protégés, comme elles servent à se défendre contre les attaques des autres joueurs.

Station de défense orbitale - en construction

Une fois la station posée, veillez à toujours garder au moins une flotte en train d’assembler la station. Dans le cas contraire (si vous stoppez toutes vos flottes ou que l’ennemi les détruit toutes), vous devrez recommencer la construction à zéro ! Il est donc recommandé d’affecter plusieurs flottes à l’assemblage de la station – d’autant que cela accélère le processus.

Une fois terminée, la station vous procure deux bonus : un bouclier planétaire par  colonie, et la souveraineté sur le secteur (voir ci-dessous). Vous avez sans doute remarqué les frontières qui apparaissent autour de la station : il sera possible d’y construire des défenses (tourelles…), afin de protéger la station lorsqu’elle est attaquée.

Station de défense orbitale - achevée

Le bouclier planétaire

La station de défense orbitale rend vos colonies invulnérables dans le secteur où elle se trouve, ainsi que les colonies de votre alliance. Ceci est matérialisé par l’apparition d’un bouclier sur les planètes.

Bouclier planétaire

La souveraineté

L’alliance possédant le plus de stations dans un secteur en acquiert la souveraineté, ce qui présente un double intérêt :

  • Les joueurs ennemis ne peuvent plus s’installer dans le secteur : il leur devient impossible d’y construire une colonie ou une station (les joueurs déjà installés ne sont cependant pas expulsés),
  • Le temps des trajets hyperspatiaux à destination du secteur est allongé pour les joueurs ennemis : il leur faudra désormais 6h pour entrer dans le secteur.

Et en bonus : les secteurs sous souveraineté de votre alliance apparaissent fièrement sur la carte de la galaxie ! (La couleur de votre territoire peut être modifiée dans l’onglet Paramètres de la fenêtre Alliance.)

Territoire alliance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *